entete sommeil

 

Sommeil et vigilance

 

Le Centre de Médecine et de Recherche sur le Sommeil

Situé à l’Hôpital Central, au 3e étage du bâtiment Lepoire, le Centre de Médecine et de Recherche sur le Sommeil (CMRS) du CHRU de Nancy dispose de 7 chambres individuelles accueillant les patients 24h/24, 7j/7 et 2 chambres individuelles du lundi au vendredi.

Le CMRS s’appuie sur l’expertise d’une équipe médicale composée de neurologues et de pneumologues spécialisés dans les maladies du sommeil et d’une équipe soignante ayant reçu une formation spécifique.

Grâce au regroupement des activités de Neurologie et de Pneumologie, l’exploration et le traitement des troubles du sommeil et de la vigilance chez l'adulte sont assurés de façon pluridisciplinaire, avec un parcours patient personnalisé.

Prendre rendez-vous au CMRS (secrétariat) : 03 83 85 23 77  ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 
(les troubles du sommeil chez l'enfant sont pris en charge au sein du service de Neurologie pédiatrique, à l'hôpital d'enfants)

sommeil bandeau

 

sommeil 01Prise en charge de l’ensemble des troubles du sommeil et de la vigilance

Les deux plaintes les plus fréquemment rapportées par les patients sont le manque ou l’excès de sommeil. Après une analyse détaillée du problème clinique, l’examen du sommeil vient étayer le diagnostic, permettant ainsi de mettre en évidence des pathologies telles que : le syndrome d’apnées du sommeil, la narcolepsie, les troubles du rythme circadien, les troubles du comportement moteur (somnambulisme, parasomnie, trouble du comportement en sommeil paradoxal).

Le CMRS se positionne comme centre de recours à l’instar des principaux services du CHRU de Nancy. Ce service permet aussi de réaliser les tests de vigilance, notamment le test de maintien d’éveil, obligatoire pour l’aptitude à la conduite chez les professionnels de la route présentant une somnolence au volant.

 

Une recherche transversale

Le CMRS du CHRU de Nancy a pour vocation de développer non seulement la médecine mais aussi la recherche de manière transversale en collaboration avec les services amenés à prendre en charge des patients dont la maladie est influencée par le sommeil : épilepsies, AVC, maladie cardiaque coronaire et rythmique, troubles nutritionnels et métaboliques, addictions, troubles de l’humeur...

Deux sujets d’études sont dès à présent à l’œuvre en lien avec l’Unité d’Epileptologie : l’étude du fonctionnement du sommeil intracérébral chez les patients épileptiques explorés en phase préchirurgicale, et l’étude de l’impact des apnées et de leur traitement sur les épilepsies résistantes. Enfin, le CMRS participe aussi déjà à une étude observationnelle sur un nouveau traitement de la narcolepsie, nommé le pitolisant.

 

sommeil 05L’enregistrement du sommeil

Deux grands types d’examens sont réalisés par le CMRS :

- la polygraphie ventilatoire lorsque la seule hypothèse médicale à vérifier est le syndrome d’apnées du sommeil. Cet enregistrement se fait durant une nuit chez le patient, en totale autonomie, avec le matériel mis à disposition par le CHRU.

- la polysomnographie sur 24h ou 48h à l’hôpital, enregistrant un cycle complet de veille et de sommeil jour / nuit.

Pour ce faire, le patient est équipé d’électrodes, notamment un électro-encéphalogramme, et de divers capteurs permettant de mesurer les principaux paramètres physiologiques. En parallèle à l’enregistrement en continu, des tests spécifiques peuvent être réalisés durant la journée afin d’évaluer la capacité d’éveil. Chaque chambre est équipée d’une caméra haute définition et à infrarouge. La surveillance se fait par les infirmiers techniciens du sommeil.

L’analyse et l’interprétation des données aboutissent à un diagnostic. L’efficacité du traitement mis en place peut être contrôlée dans les mois qui suivent par un nouvel enregistrement adapté à la situation clinique.

 

Un accompagnement personnalisé

Le médecin spécialisé du sommeil reçoit en consultation le patient adressé par un autre médecin ou de sa propre initiative. L’entretien médical permet de définir le type d’exploration adapté.

En cas de prescription de polygraphie, l’infirmière de polygraphie ventilatoire contacte le patient pour convenir d’un rendez-vous et lui explique le déroulement de l’examen. Elle peut aussi lui proposer l’hôtelisation (nuitée à l’hôtel) si les critères d’éloignement du patient le nécessitent.

En cas de prescription de polysomnographie, le patient rencontre l’infirmière de coordination qui l’informe sur son parcours, note ses préférences de dates pour les examens à programmer et répond à ses questions.

Les démarches sont suivies par la plateforme OPP (Optimisation du Parcours Patient) du CHRU qui vise à faciliter et personnaliser le parcours du patient à chaque étape : programmation du séjour, gestion de la pré-admission, rappel du patient à J-7 ou J-2 pour s’assurer de sa venue en hospitalisation, proposition à un autre patient une plage libérée suite à une annulation, remontée de toute question à l’infirmière de parcours et au médecin.