Dépistage des cancers ORL

20203108 cancers ORL couplev2

 

 


«
 Un cancer ORL peut changer votre visage et votre vie »

21-25 septembre 2020 : Semaine européenne de sensibilisation au dépistage des cancers ORL. Le CHRU de Nancy et la Ligue contre le cancer se mobilisent à travers deux actions grand public

 

 

Mardi 22 septembre
CANCER ORL : UNE MALADIE CONTAGIEUSE ? - RENCONTRE CINÉ - DÉBAT
18h30 - 20h | Hôtel de Ville de Nancy - salle Chepfer (entrée rue Pierre Fourier)
INSCRIPTION GRATUITE ET OBLIGATOIRE par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
ou par téléphone : 03 83 15 76 63 ou 03 83 53 14 14

Déroulé
- Cancers ORL : prévention et dépistage. Mini-conférence par le Dr Bruno TOUSSAINT et le Dr Patrice GALLET (CHRU de Nancy - ORL et Chirurgie cervico-faciale, Fédération de Cancérologie)
- Cancers ORL et virus HPV : un lien méconnu. Projection du film réalisé par Valérie-Anne MONIOT
- Questions réponses avec la salle (Drs TOUSSAINT et GALLET, Dr Julie GUILLET, Odontologie CHRU de Nancy, Dr Sébastien DOERPER, CH de Lunéville - Santé Sexuelle)

Aperçu de la vidéo sur YouTube (page Personn' elles)

 

Jeudi 24 septembre
LE DIAGNOSTIC PRÉCOCE SAUVE DES VIES - DÉPISTAGE GRATUIT
9h - 16h30 | Hôpitaux de Brabois service ORL - Bâtiment Louis Mathieu, rdc, porte 1

SANS RENDEZ-VOUS
- Stands d’information et d’échanges avec la Ligue contre le cancer et le CHRU de Nancy
- Dépistage rapide (20 minutes), indolore, non invasif (entretien médical et examen visuel de la cavité buccale)

symptomes depistage cancers ORL

MESURES COVID-19 : Port du masque obligatoire, distanciation sociale et physique garantie| En fonction de l’évolution de la situation sanitaire et des directives nationales et locales, ces manifestations sont susceptibles d’être annulées ; s’informer au préalable sur www.chru-nancy.fr ou la page Facebook CHRU de Nancy.

Des cancers à la survie médiocre et à l’incidence en augmentation chez les femmes
4e cancer chez l’homme, les cancers ORL* touchent en France 15 000 personnes par an avec environ 4 000 décès.

Même si les hommes en développent deux à trois fois plus, leur incidence augmente chez les femmes après 40 ans, avec une augmentation récente chez les personnes plus jeunes et non-fumeuses.

Malgré un parcours de soins multidisciplinaire et adapté, la survie reste médiocre, principalement en raison d’une prise en charge souvent tardive.

* ou dit « de la tête et du cou » ou VADS (voies aéro-digestives supérieures : bouche (dont lèvres et langue), pharynx (gorge), œsophage, fosses nasales, sinus, larynx). Des organes aussi essentiels à la parole, à la déglutition et à l’olfaction.

Signes d’alerte et dépistage
La définition « 1 pour 3 » développée par les experts signifie que les médecins généralistes et dentistes devraient adresser leurs patients à un spécialiste ORL s’ils présentent UN des symptômes suivants depuis plus de TROIS semaines :

- Douleurs à la langue, ulcères de la bouche qui ne guérissent pas et/ou tâches rouges ou blanches dans la bouche

- Douleurs dans la gorge

- Enrouement persistant

- Déglutition douloureuse et/ou difficile

- Grosseur dans le cou

- Nez bouché d’un côté et/ou écoulements de sang par le nez

Le diagnostic précoce de ces tumeurs permet d’augmenter les chances de guérison, tout en minimisant les conséquences des traitements mis en œuvre pour une meilleure qualité de vie. Rapide, indolore et non invasif, il consiste simplement en un entretien médical et examen visuel de la cavité buccale.

La sensibilisation au dépistage des cancers ORL est portée au CHRU de Nancy par le service ORL et Chirurgie cervico-faciale, en partenariat avec le service Odontologie. Elle fait également partie des thématiques de La Ligue contre le cancer - Comité départemental de Meurthe-et-Moselle, dont l’une des missions prioritaires est la prévention, l’éducation à la santé et la promotion des dépistages des cancers.

La vaccination contre le papillomavirus
Si les dépistages des cancers du sein, du côlon et du rectum font l’objet depuis plusieurs années d’une prise en charge organisée, si dans un proche avenir il en sera de même en Meurthe-et-Moselle pour le cancer du col de l’utérus, ce n’est pas encore le cas des cancers de la sphère ORL.

La consommation de tabac et d’alcool est à l’origine d’une grande partie de ces cancers.

Cependant, la libéralisation des mœurs et l’évolution des pratiques sexuelles sont la source d’une augmentation des cancers ORL liés à l’infection par des papillomavirus (HPV - Human PapillomaVirus) transmise à l’occasion de contacts rapprochés.

C’est pourquoi les acteurs de santé recommandent fortement :

- la vaccination anti-HPV des jeunes filles et garçons avant leurs premiers rapports sexuels, à titre préventif,

- pour les adultes, l’autosurveillance ORL et le dépistage précoce dès qu’apparaissent les premiers symptômes.

Ressources
Ecoute, aide, information et soutien : https://www.ligue-cancer.net/
Le site officiel de la campagne européenne : https://makesensecampaign.eu/fr/